Le traitement est à la fois chirurgical et par chimiothérapie. Au stade précoce, il peut parfois se limiter à l’ablation de la tumeur et, si nécessaire, de l’ovaire, de l’utérus ou de ganglions sous cœlioscopie (sans ouvrir l’abdomen). Mais, la plupart du temps, une laparotomie (ouverture du ventre) est nécessaire pour palper les différents organes et effectuer des prélèvements appropriés, savoir quels organes sont atteints et les enlever si c’est possible.


La chimiothérapie est la plupart du temps administrée après la chirurgie pour éviter les récidives. Elle se fait via un petit réservoir relié à une grosse veine, installé sous la peau. Le personnel médical en charge du traitement travaille en équipe afin d’adapter les molécules choisies à chacune des patientes.

Comment se soigne le cancer de l’ovaire ?

Commenter