La douleur pendant les rapports sexuels, aussi appelées dyspareunie, est un symptôme très fréquemment retrouvé dans l’endométriose.

Les dyspareunies peuvent être variables, de la simple gêne à l’impossibilité d’avoir un rapport. De plus, par peur d’avoir mal, certaines d’entre nous se crispent au point de rendre impossible toute pénétration. Dans ce cas de figure, le médecin peut attribuer la douleur à du vaginisme (contraction des muscles entourant l’entrée des vagins). Il ne faut pas hésiter à en parler aussi à sa ou son partenaire pour adapter et préserver sa vie intime.

Les rapports sont tout à fait possibles en cas d’endométriose. C’est à chacune d’en décider selon son ressenti.

Est-ce que je peux continuer à avoir des rapports sexuels si je souffre d’endométriose ?
Est-ce que je peux continuer à avoir des rapports sexuels si je souffre d’endométriose ?

Commenter